Le Musée (16/03/18)

Voilà, c’était notre retour sur la scène… après tellement longtemps qu’on avait un peu oublié les dernières modifications de notre sono (promotion de 2 retours en façade pour améliorer le rendu des voix).

Retrouver le plaisir du partage avec le public – qui a bien dansé et mouillé la chemise – nous a regonflés à bloc : oui, ça fait vraiment du bien !

Et Eric en a profité pour montrer un nouveau talent : grâce à son stage de laryngite, il a pu dévoiler toute la profondeur de sa voix rauque et caverneuse… C’était une spécificité de ce concert, ceux qui n’y étaient pas ont loupé cet événement unique (enfin, c’est ce qu’Eric espère ;->).

 

Publicités